Neckermann/Thomas Cook : Un tiers de plus de Belges partent en vacances en Egypte en 2017

Pour l’été prochain déjà une hausse de plus de 50% des réservations par rapport à la même période l’année passée

Lundi 11 décembre 2017 — Le vacancier belge a retrouvé le chemin vers l’Egypte. C’est ce que constate le tour-opérateur Neckermann/Thomas Cook après l’analyse des chiffres de réservation de l’année écoulée.  En 2017, un tiers de plus de Belges partait en vacances en Egypte. Et la popularité du pays se remarque également dans les réservations pour l’été 2018. Le tour-opérateur note aujourd’hui déjà une hausse de plus de 50% par rapport à l’été précédent.

Depuis cette année le tourisme en Egypte reprend. Selon les chiffres de la « United Nations World Tourism Organization » l’Egypte est le numéro deux  des pays avec la meilleure progression et notera, d’ici la fin 2017, huit million de touristes. La tendance est la même chez le tour-opérateur Neckermann/Thomas Cook: l’année écoulée un tiers de plus de Belges partait en vacances en Egypte.  Mais dans les ventes pour l’été 2018 également  on remarque une augmentation marquée de plus de 50%. L’Egypte se trouve à la cinquième place des destinations les plus réservées, après l’Espagne, la Turquie, la Grèce et la Tunisie. 

L’Egypte se trouve à la deuxième place des destinations les plus populaires cet hiver

Cet hiver, le tour-opérateur Neckermann/Thomas Cook note une reprise claire des destinations à la Mer Rouge. Dans le top 5 des destinations d’hiver les plus populaires, l’Egypte se trouve même à la deuxième place. Le pays se rapproche ainsi de l’Espagne qui figure traditionnellement en haut de la liste. De plus, l’Egypte gagne du terrain par rapport au Maroc qui se trouve à la troisième place. Cette tendance se confirme également pour les vacances de Noël.

« L’excellent rapport qualité-prix des hôtels de luxe égyptiens et le climat, c’est-à-dire de douces températures aux alentours des 20 degrés en période de Noël, sont des éléments recherchés chez les Belges qui veulent échapper au blues d’hiver. Que les Belges puissent séjourner pour 199 EUR/personne 7 nuitées dans un resort cinq étoiles, fait de l’Egypte une destination intéressante.  Le shopping sur place est particulièrement avantageux grâce à la faiblesse de la livre Egyptienne.»
Claire Gennart, Neckermann/Thomas Cook

La plage au lieu des temples

Les vacances à la plage sont de plus en plus populaires alors que l’intérêt pour les temples et les pyramides diminue. Marsa Alam, au Sud-Ouest de l’ Egypte, en particulier est un « challenger » entant que paradis du tuba et de la plongée avec des récifs de coraux intacts. Tout comme Hurghada grâce aux belles plages de sable.

« Suite à la hausse des demandes, nous avons à nouveau rajouté Sharm-el-Sheikh à notre offre d’été en plus de Hurghada et Marsa Alam. La popularité de ces dernières destinations à la côte de la Mer Rouge a augmenté ces dernières années comme alternative pour Sharm-el-Sheikh. Hurghada reste notre destination égyptienne la plus réservée, mais Marsa Alam connait très clairement un succès grandissant. »
Claire Gennart, Neckermann/Thomas Cook